Bannière
Calendrier des manifestations
Octobre 2019
D L Ma Me J V S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Lettres Information
Etudes
La revue de presse
Actualités


2013 07_26d Frédéric CUVILLIER, Ministre délégué aux Transports a dit « Il faut de la cohérence dans les grands projets d'infrastructures de transport » (Charente Libre du 22 juin 2013 au sujet de la ligne LGV Poitiers-Limoges). Nous inscrivons nous dans le cadre d'un grand projet d'infrastructures de transport ? Pas exactement puisque les projets de mise à 2X2 voies de la RN 141 et de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) ne répondent pas à la problématique du maillon manquant de la RN 141 entre Exideuil et Chasseneuil.

Mais alors de quel projet parlons nous ? Il ne s'agit pas à proprement parler d'un projet, mais de la conséquence du développement des transports internationaux depuis plusieurs années dans le cadre du développement économique de l'Europe Centrale et du Nord et de ses relations avec les Pays Ibériques, voir de plus en plus le Maroc.

Il s'agit donc d'un itinéraire routier et autoroutier qui s'est imposé naturellement, en particulier par le fait de sa gratuité par rapport à d'autres axes et qui emprunte pour partie la RCEA, pour partie la RN 141, mais également d'autres tronçons d'autres routes et autoroutes.

Il par de Mulhouse pour se terminer à Irun et vice-versa, soit 1018 km.

Trois portions de ce trajet ne sont pas en 2X2 voies :

  • 90 km entre Montmarault et Chalon Sur Saône (Allier et Saône et Loire) dont les mises en service seraient en 2019-2020 (annonce du Ministre des Transports_La semaine de l'Allier du 11 juillet 2013),
  • Le contournement de Limoges, qui est sécurisé et ne traverse aucune agglomération,
  • La portion Exideuil-Chasseneuil, si elle n'est pas inscrite au prochain Plan de Modernisation des Infrastructures (PDMI) 2014-2020, verrait sa mise en service reportée au mieux en 2022-2025!!!

Les résultats de comptages du trafic réalisés entre 7h et 22h les mardi 9 et vendredi 12 juillet derniers par l'Association Grain de Sable enregistrent :

  • Pour les deux sens de circulation, le 9 juillet : 9725 véhicules dont 3663 camions et le 12 juillet : 12055 véhicules dont 3572 camions,
  • Côté poids lourds, 61% circulent dans le sens Limoges/Angoulême et 39% dans l'autre sens , 55% sont français et 45% étrangers , 28% des camions étrangers sont immatriculés en Espagne, 23% au Portugal, 15% en Pologne, 7% en Tchéquie, 5% en Roumanie, 4% en Hongrie, 3% en Bulgarie et en Slovaquie. Les autres immatriculations sont d'Allemagne, Pays Bas, Lituanie, Italie, Royaume Uni, Luxembourg, Lettonie, Belgique, Suisse, Autriche, Danemark, Russie, Maroc... Et que deviendraient ces résultats si nous étions dans une période de croissance économique?

L'association Grain de Sable ne peut comprendre ni accepter que la portion Exideuil-Chasseneuil, qui représente moins de 2% du trajet international Mulhouse-Irun, en reste le maillon faible à l'horizon 2020 : ce chaînon va constituer un supplice pour les populations (7 communes, 6320 habitants, 6 usines importantes, 2 zones artisanales et 1 zone commerciale y ayant un accès direct), tant d'un point de vue environnemental, économique que sécuritaire. Il va également altérer les échanges économiques de la Charente avec la ville de Limoges et du nord Limousin et réciproquement, ainsi que les échanges nord Limousin avec l'agglomération bordelaise car l'utilisation de l'axe Limoges-Brive-Bordeaux est à péage sur l'autoroute A89.

Si vous souhaitez soutenir Grain de Sable, merci d'adhérer en envoyant votre cotisation de 2€ à l'adresse : Grain de Sable, Maison des Associations, Rue des Paleines, 16270 Roumazières-Loubert.

Jean Pierre POURSAC, Membre du CA de Grain de Sable